Équipe de France, Griezmann : « Même face à la Hongrie, c’est dur »

Antoine Griezmann a confié sa déception, après le match nul concédé par l’équipe de France contre la Hongrie (1-1). Il a trouvé difficile de jouer face à un public, mais reste confiant pour la suite.

Antoine Griezmann, France Hongrie 2

« Ça a été un match difficile avec le public. On avait perdu l’habitude d’un stade plein. On ne s’entendait pas. Le terrain était sec, il a fait chaud et lourd, mais ça, on le savait avant le début du match. On s’est fait prendre sur un contre et on n’a pas su mettre nos occasions au fond. On l’a payé cash. C’est l’Euro avec de grandes nations et de grands joueurs, même face à la Hongrie, c’est dur », a déclaré l’attaquant des Bleus au micro de TF1.

« Il faut qu’on continue à travailler, mais j’ai confiance »

Il reste néanmoins confiant pour la suite : « Ça me rappelle la Coupe du monde où on a souffert pendant les poules. On savait que c’était pas un groupe facile. Il va falloir se reposer et se reprendre contre le Portugal. Mais je suis confiant. On a un groupe et un banc qui peut faire la différence. Il va falloir qu’on soit solides comme face à l’Allemagne », a-t-il poursuivi. Il a enfin évoqué les problèmes de finition : « Ce n’est que le quatrième match qu’on joue ensemble. Il faut qu’on continue à travailler, mais j’ai confiance. Je sais qu’on va y arriver. »

Pour rappel, le prochain match de l’équipe de France est prévu contre le Portugal, mercredi.