Angleterre, Jadon Sancho : « La haine ne gagnera jamais »

Jadon Sancho (21 ans) s’est exprimé sur le penalty qu’il a manqué, lors de la finale de l’Euro. Il a également commenté les messages racistes dont il a été victime avec ses coéquipiers, assurant que ça n’était pas nouveau et que la haine ne l’emporterait pas.

Jadon Sancho, équipe d'Angleterre

« J’ai eu quelques jours pour réfléchir à la finale de dimanche et je ressens toujours un mélange d’émotions. Je voudrais dire  » désolé  » à tous mes coéquipiers, au staff et surtout aux fans que j’ai laissé tomber. C’est de loin le pire sentiment que j’ai ressenti dans ma carrière. Il est même difficile d’exprimer avec des mots le vrai sentiment, mais il y avait tellement de points positifs à retenir de ce tournoi, même si la défaite fera longtemps mal. Ma première pensée avant d’aller dans n’importe quel match de football est toujours :  » comment puis-je aider mon équipe ? Comment vais-je aider ? Comment vais-je marquer ? Comment vais-je créer des occasions ?  » Et c’est exactement ce que je voulais faire avec ce penalty, aider l’équipe. J’étais prêt et confiant, ce sont les moments dont vous rêvez en tant qu’enfant, c’est pourquoi je joue au football. Ce sont les situations de pression dans lesquelles vous voulez être en tant que footballeur. J’ai déjà marqué des penalties en club, je les ai pratiqués d’innombrables fois pour mon club et ma sélection, alors j’ai choisi mon endroit (où viser) mais ce n’était tout simplement pas censé être pour cette fois. Nous avions tous les mêmes ambitions et objectifs. Nous voulions ramener le trophée à la maison. Cela a été l’un des camps d’entraînement les plus agréables auxquels j’ai participé dans ma carrière jusqu’à présent, la cohésion de l’équipe a été inégalée, une vraie famille sur et en dehors du terrain. Je ne vais pas prétendre que je n’ai pas vu les abus raciaux que moi et mes frères Marcus et Bukayo avons subis après le match, mais malheureusement, ce n’est pas nouveau. En tant que société, nous devons faire mieux et demander des comptes à ces personnes. La haine ne gagnera jamais. À tous les jeunes qui ont subi des abus similaires, gardez la tête haute et continuez à poursuivre votre rêve. Je suis fier de cette équipe d’Angleterre et de la façon dont nous avons uni toute la nation au cours de 18 mois difficiles pour tant de gens. Tout comme nous voulions gagner le tournoi, nous allons construire et apprendre de cette expérience à l’avenir. Je tiens à dire un grand merci pour tous les messages positifs, l’amour et le soutien qui l’emportaient de loin sur le négatif. Cela a été un honneur de toujours représenter l’Angleterre et de porter le maillot des Three Lions, et je ne doute pas que nous reviendrons encore plus forts ! Restez en sécurité et à bientôt », a posté le joueur anglais par le biais de son compte Instagram.

Pour rappel, Jadon Sancho a disputé 3 matchs de l’Euro, sans parvenir à trouver le chemin des filets. Espérons par ailleurs que les gouvernements et les instances nationales et internationales lutteront main dans la main contre le racisme et tous les types de discrimination.