Mercato Bayern Munich : rumeurs, transferts officiels… Le point complet

Au terme d’une saison marquée par un 10e titre consécutif de champion d’Allemagne mais un cuisant échec contre Villarreal en quart de finale de la Ligue des Champions, le Bayern Munich s’est montré actif comme jamais cet été. Arrivées, départs, officialisations : voici le point sur les transferts déjà enregistrés ou à venir dans le mercato du Bayern Munich.

Les dernières rumeurs sur le mercato du Bayern Munich

Mercato Bayern Munich : les départs officiels

Robert Lewandowski : à moins de rentrer d’un voyage sur Mars, impossible d’avoir échappé au feuilleton Lewandowski cet été. Pas parvenu à un accord pour prolonger à un an du terme de son contrat et désireux de changer d’air, l’attaquant vedette des Roten a d’abord été retenu par le Bayern avant de parvenir à débloquer son transfert au FC Barcelone pour 45 millions d’euros.

Niklas Süle : devancé par Lucas Hernandez et Dayot Upamecano, le défenseur central a préféré s’en aller libre au terme de son contrat. Le roc allemand a rejoint le grand rival, le Borussia Dortmund.

Corentin Tolisso : en proie à des blessures chroniques qui lui gâchent la vie depuis 4 ans, le milieu de terrain est parti à l’issue de son contrat. A 27 ans, l’international français a opté pour un retour aux sources en s’engageant à Lyon.

Marc Roca : en échec depuis son arrivée il y a deux ans, le milieu de terrain espagnol a été vendu 12 millions d’euros à Leeds.

Chris Richards : après un an et demi en prêt à Hoffenheim, le défenseur central américain a été cédé 12 millions d’euros à Crystal Palace. Sa carrière au Bayern s’est résumée à dix apparitions.

Omar Richards : recruté gratuitement en provenance de Reading il y a un an, le latéral gauche n’est pas parvenu à s’imposer (17 apparitions) et l’Anglais a décidé de s’en aller. Nottingham Forest a misé 8,5 millions d’euros pour le relancer.

Lars Lukas Mai : formé au club, l’international Espoirs allemand n’aura porté la tunique du Bayern qu’à deux reprises. Rentré d’un prêt au Werder Brême, le défenseur central a été cédé au FC Lugano en Suisse, pour 1,6 M€.

Ron-Thorben Hoffmann : de retour d’un prêt à Sunderland, le gardien a été vendu pour 300 000 euros à l’Eintracht Braunschweig sans jamais avoir joué pour son club formateur.

Les possibles partants

Benjamin Pavard : menacé par l’arrivée de Noussair Mazraoui malgré sa polyvalence, le défenseur central ou latéral droit se pose des questions et le Bayern ne semble pas totalement fermé à sa vente. Le champion du monde 2018 a notamment vu son nom circuler à Chelsea et Manchester United.

Marcel Sabitzer : recruté pour 15 millions d’euros au RB Leipzig l’été dernier, l’Autrichien n’est pas parvenu à se faire une place au milieu de terrain et il pourrait être sacrifié si le Bayern parvient à attirer son compatriote et ex-coéquipier Konrad Laimer.

Tanguy Nianzou Kouassi : malgré un temps de jeu en hausse la saison passée, l’ancien titi du Paris Saint-Germain ne se satisfait pas des 875 minutes disputées. Âgé de 20 ans, le défenseur central ou milieu défensif intéresse notamment Nice et Rennes et se montre ouvert à un départ sous quelle forme que ce soit.

Bouna Sarr : déjà très peu utilisé la saison passée (275 minutes toutes compétitions confondues), le latéral droit s’est clairement vu signifier la sortie avec l’arrivée de Mazraoui. Pour l’heure, aucune piste concrète n’a toutefois émergé pour l’ancien Marseillais, sous contrat jusqu’en juin 2024.

Joshua Zirkzee : auteur de 18 buts en prêt la saison dernière à Anderlecht, l’attaquant de 21 ans a marqué des points, mais la position du Bayern à son sujet n’est pas totalement claire. L’Ajax Amsterdam ferait partie des prétendants du Néerlandais.

Ils devraient rester

Leroy Sané : l'ailier allemand suscite l'intérêt de Manchester United mais le Bayern a immédiatement fermé la porte.

Lucas Hernandez : malgré un intérêt du PSG, le défenseur central ou latéral gauche est considéré comme indiscutable par Julian Nagelsmann et la porte à un départ est donc fermée, d’autant plus que l’international français s’imagine poursuivre en Bavière, où son contrat court jusqu’en juin 2024.

Mercato Bayern Munich : les recrues

Sadio Mané : en quête d’un nouveau challenge après 6 saisons passées à Liverpool, l’attaquant sénégalais a choisi le Bayern, qui a déboursé 32 M€ pour l’acheter à un an du terme de son contrat. L'un des gros coups de ce mercato !

Matthijs de Ligt : pas parvenue à franchir le palier attendu durant ses 3 saisons à la Juventus Turin, l’ancienne pépite de l’Ajax Amsterdam a été achetée 67 M€ par le Bayern, qui a réalisé un gros investissement et espère tenir le nouveau patron de sa charnière centrale.

Noussair Mazraoui : libre au terme de son contrat à l’Ajax Amsterdam, le latéral droit a choisi de s’engager au Bayern. En concurrence avec Josip Stanisic, le Marocain débarque pour l’instant en tant que doublure de Pavard.

Ryan Gravenberch : promis à un immense avenir, le milieu de terrain de l’Ajax Amsterdam a rejoint le Bayern pour environ 18,5 M€. La concurrence s’annonce intense à son poste mais le Néerlandais de 20 ans a les moyens pour s’imposer à terme.

Mathys Tel : à la surprise générale, le Bayern a claqué 28,5 M€ bonus inclus pour l’attaquant français de 17 ans, récemment révélé à l’Euro U17 et qui ne compte que 10 apparitions avec Rennes ! Mais les Allemands sont persuadés d’avoir décelé le talent d’un futur grand.

Prolongation : Serge Gnabry (2026).

Les joueurs ciblés

Konrad Laimer : le milieu de terrain autrichien représente a priori la dernière cible estivale du Bayern. Cela s’annonce toutefois compliqué de faire craquer son club du RB Leipzig qui attendrait 30 M€.

Harry Kane : Nagelsmann a provoqué un petit incident diplomatique avec Tottenham en évoquant ouvertement son intérêt pour le buteur des Spurs. Les noms de Victor Osimhen (Naples), Jonathan David (Lille) et Raul de Tomas (Espanyol Barcelone) ont aussi circulé, mais comme le président Oliver Kahn a ajouté dans la foulée qu’aucun autre attaquant ne sera recruté cet été…

Le bilan du mercato du Bayern Munich

Il est difficile de tirer un bilan positif d’un mercato lorsqu’on perd un joueur comme Robert Lewandowski, et pourtant le Bayern Munich y est quasiment parvenu ! Bien sûr, le départ du Polonais va forcément obliger les Roten à se réadapter car Sadio Mané, recrue phare de l’été, ne possède pas un profil de pur buteur comme lui. Il n’empêche qu’entre l’arrivée du Sénégalais, celle d’un nom comme Matthijs de Ligt et celles des prometteurs Noussair Mazraoui et Ryan Gravenberch, il est difficile de ne pas s’incliner. Nettement plus dépensier qu’à son habitude, le Rekordmeister a frappé un grand coup cet été et presque réussi à reléguer au second plan le départ de sa star.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)