Mercato - Barça : Gavi en colère contre ses dirigeants à cause de Bernardo Silva ?

Gavi n’aurait pas apprécié l’attitude de ses dirigeants ces derniers jours. Annoncé comme la future star du Barça, le joueur s’estimerait insuffisamment valorisé. De là à imaginer un prochain départ ? Plusieurs gros clubs européens ont été liés à son nom, cet été.

Gavi, match FC Barcelone Barça-Atletico Madrid

Selon les informations obtenues par Fichajes, Gavi s’était entendu avec ses dirigeants pour une prolongation depuis plusieurs jours. Pour autant, le club catalan n'a pas concrétisé les discussions, ce que ne comprend pas le joueur. Le média craint qu’il ne change d’avis et décide de partir au terme de son engagement actuel, soit en juin 2023.

Le dossier de Bernardo Silva bloque le deal

Le problème serait lié au dossier de Bernardo Silva, que le Barça tente de convaincre de venir. La négociation de l’accord avec Manchester City et le Portugais retarderait la conclusion du deal trouvé avec Gavi. Au point que le conseil d’administration jugerait plausible qu’il remette en question l'entente. Car le milieu de terrain de 18 ans estimerait ne pas être suffisamment valorisé par la formation blaugrana, bien qu’il ait réalisé des prestations spectaculaires sous son maillot et celui de la sélection espagnole. Le Barça parait en effet mettre plus de moyens pour convaincre les recrues de venir que pour satisfaire ses propres joueurs. Le site internet précise par ailleurs que les négociations avec Bernardo Silva sont très avancées, ce qui explique peut-être cela. Un accord pourrait rapidement être trouvé avec les Citizen.

Gavi compte déjà 10 sélections avec la Roja, pour un total de 45 matchs, 2 buts et 6 passes décisives avec le Barça. Transfermarkt estime sa valeur à 60 millions d’euros, tandis que Liverpool et le Bayern Munich surveilleraient sa situation. Une volte-face fragiliserait certainement des dirigeants qui prennent tous les risques, cet été. Certaines des récentes décisions font grincer des dents, du côté des socios : Joan Laporta a choisi de tout miser sur le mercato, quitte à vendre une partie des futurs droits TV, des futurs droits à l’image et des Barça Studios. Une stratégie très risquée…