Mercato - OM : quand des légendes du club s’enflamment sur une fake new…

L’OM ne recrutera pas Cristiano Ronaldo, dans les dernières heures du mercato. Les dirigeants tentent de dégraisser afin de rééquilibrer son budget et la venue du Portugais n’est pas envisagée. Cela n’a pas empêché Djibril Cissé et Mamadou Niang de surfer sur la vague qui a gagné les réseaux sociaux, ces derniers jours.

Cristiano Ronaldo Manchester United

Comme c'était parfois le cas avec la « Vente OM » ces derniers mois, le club marseillais a fait face à une grosse enflammade avec le hashtag #ronaldom ces dernières semaines. RMC Sport est remonté à la source et a relaté comment l’hystérie avait peu à peu gagné Twitter. Deux anciens joueurs, Djibril Cissé et Mamadou Niang, ont notamment milité pour la venue du Mancunien.

L’OM vise quatre départs et une recrue ?

Sauf que Cristiano Ronaldo ne rejoindra pas l’OM. Le journaliste Fabrizio Romano a notamment démenti toute idée de lien entre les dirigeants marseillais et les représentants du quintuple Ballon d’Or, la nuit dernière. Réputé très fiable, l’Italien a ainsi confirmé l’information communiquée par plusieurs médias : le club phocéen a des plans précis pour son avenir et CR7 n’en fait pas partie.

La formation olympienne a jusque-là beaucoup dépensé et souhaite désormais dégraisser. Arek Milik devrait être le premier à partir : le Polonais est arrivé à Turin, où il devrait signer avec la Juve dans le cadre d’un prêt avec option d’achat. Dans la foulée, les dirigeants marseillais voudraient valider quatre départs, de façon à pouvoir se permettre une dernière recrue et atteindre le nombre final de 22 joueurs. Ils auraient toujours en tête l'idée de communiquer des comptes équilibrés à la DNCG, l’été prochain.

L’OM a jusque-là recruté 11 joueurs. Le club marseillais a dépensé 75 millions d’euros (y compris pour lever les options d’achat de certains éléments prêtés) et encaissé 7 millions d’euros. Ses dirigeants éprouvent des difficultés à bien vendre leurs joueurs, mais la participation à la Ligue des Champions pourrait les aider à rectifier le tir, cet hiver ou l'été prochain.