Bilan mercato Serie A (3/5) : Juventus Turin

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le mercato estival a été dense du côté de la Juventus Turin. Des arrivées ou des transferts définitifs bouclés en pagaille sans compter de nombreux départs : la Vieille Dame n’a pas chômé entre juin et août.

Andrea Pirlo

Des latéraux polyvalents, une perle française

Pour renforcer leur arrière garde, les dirigeants de la Juventus Turin ont d’abord choisi de conserver le latéral droit Marco Motta qui était prêté par l’AS Rome la saison passée. Les Bianconeri ont déboursé 3,75 millions d’euros pour obtenir son transfert définitif. En plus de cela, ils ont fait venir dans le Piémont Stephan Lichtsteiner contre un chèque d’environ 10 millions d’euros. Le défenseur suisse a prouvé pendant trois ans à la Lazio Rome qu’il a bien assimilé les exigences du football pratiqué en Serie A. En revanche, on se demande encore ce qu’il s’est passé avec Reto Ziegler… Les Bianconeri étaient ravis d’avoir recruté le latéral gauche gratuitement après que ce dernier ait fait le bonheur de la Sampdoria Gênes. Mais soudain patatra !

L’entraîneur Antonio Conte a fait savoir à ses supérieurs qu’il ne comptait pas sur l’international suisse. Résultat, Reto Ziegler a été refourgué dans la foulée à Fenerbahçe (Turquie) dans le cadre d’un prêt. Afin de renforcer la Primavera (l’équipe des jeunes), le président Andrea Agnelli n’a pas hésité à signer un chèque de 1,5 million d’euros pour faire venir de France… Prince-Désir Gouano. Ce défenseur du Havre, régulièrement convoqué en équipe de France des moins de 18 ans, a rejoint l’Italie pour toucher un salaire plus confortable et, pourquoi pas, glaner un peu de temps de jeu au fil des mois. Pas sûr que son pari soit le bon quand on voit le nombre de joueurs professionnels qu’il y a de l’autre côté des Alpes et en particulier à la Juventus Turin…

Des valeurs sûres de Serie A… et la touche chilienne

Au milieu de terrain, la priorité des priorités se nommait bien évidemment Andrea Pirlo. Une fois que le joueur emblématique du Milan AC a annoncé qu’il quittait pour de bon les Rossoneri, faute de s’entendre au sujet d’un renouvellement de contrat, les Turinois ont sauté sur l’occasion ! Leader naturel sur le terrain grâce à son intelligence de jeu, ses passes millimétrées sans oublier ses coups-francs souvent très bien tirés, Andrea Pirlo va inexorablement apporter un vrai plus à la Juventus Turin qui a besoin de joueurs de ce pedigree pour retrouver son rang d’abord en Italie et plus tard en Ligue des champions.

L’autre bon coup du mercato se nomme Michele Pazienza. Le milieu de terrain a choisi de tirer un trait sur son aventure à Naples lorsqu’il a pris connaissance de la proposition contractuelle de la Juventus. Tout comme Andrea Pirlo, le joueur n’a rien coûté à l’écurie piémontaise. Il y a fort à parier qu’il ne tardera pas à devenir un élément essentiel dans le système mis en place par Antonio Conte. De son côté, Simone Pepe a de quoi être aux anges puisque son prêt lors de la saison 2010/2011 a été converti en transfert définitif pour une somme de 10,5 millions d’euros. Enfin on n’oubliera pas de parler d’Arturo Vidal, ce jeune footballeur chilien qui est attendu comme le messie par une partie des tifosi qui veulent voir du spectacle dans l’écrin de la Juventus Arena. Quatre ans après sa signature au Bayer Leverkusen, ce joueur a été transféré contre une somme globale d’environ 10,5 millions d’euros qui sera payée en trois fois.

Pas de goleador argentin, mais…

Pendant longtemps, on a bien cru qu’un attaquant argentin allait poser ses valises à Turin. Finalement Carlos Tevez (Manchester City) ou encore Sergio Agüero (transféré de l’Atletico Madrid à Manchester City) ne sont pas venus de l’autre côté des Alpes. A défaut de frapper un grand coup, la Juventus Turin a misé sur des attaquants polyvalents comme par exemple Eljero Elia (Hambourg, 9 millions) ou encore Emmanuele Giaccherini (Cesena, co-propriété grâce à un chèque de 3 millions)… mais aussi sur un buteur réputé dans le Calcio. On parle bien sûr de Mirko Vucinic qui a quitté l’AS Rome (2006-2011) contre une enveloppe de 15 millions d’euros. L’international monténégrin avait l’impression d’avoir fait le tour de la question chez les Giallorossi et d’ailleurs ces derniers n’ont pas insisté lorsqu’ils ont vu une telle offre sous leurs yeux.

Retenez aussi que les prêts d’Alessandro Matri ( 2,5 millions déboursés en janvier pour son prêt de six mois en provenance de Cagliari puis 15,5 millions cet été pour le transfert définitif) et Fabio Quagliarella (4,5 millions déboursés en août 2010 pour que Naples accepte de le prêter une saison puis 10,5 millions pour lever son option d’achat cet été) ont été transformés en transferts secs. Notez que le second buteur cité a été victime d’une rupture des ligaments croisés au niveau du genou au début de la saison 2010/2011. Il a fait un retour tonitruant lors de la seconde partie de l’exercice avec 9 buts en 17 matches de Serie A.

Sept milieux ont levé le camp !

Sur le quai de départ, Zdenek Grygera est allé voir à Fulham si l’herbe n’était pas un peu plus verte qu’à la Juve. Le défenseur tchèque a profité de sa liberté contractuelle pour rejoindre librement les Cottagers. La Vieille Dame a aussi décidé de vendre pour de bon le Malien Mohamed Sissoko. Le joueur africain a choisi de rejoindre le PSG contre un chèque d’environ 7 millions d’euros. A défaut d’être au point sur le plan physique (ses débuts sont retardés à la fin du mois de septembre…), le colosse devrait apporter un plus au club de la capitale aux côtés de Clément Chantôme ou encore de Blaise Matuidi. La “Formica Atomica” a aussi choisi de laisser tomber la tunique piémontaise. Contre une somme de 3 millions d’euros, Sebastian Giovinco a rejoint Parme qui a fait une superbe affaire à tous les niveaux.

Le jeune prodige suédois Albin Ekdal a aussi pris la poudre d’escampette puisqu’il a dit oui aux dirigeants de Cagliari qui ont seulement dû proposer 1,8 million d’euros pour le récupérer sans problèmes ! On retiendra aussi que le milieu de terrain brésilien Felipe Melo a été prêté à Galatasaray conformément à son souhait. Pour leur part, Tiago et Hassan Salihamidzic n’ont pas renouvelé leurs contrats respectifs et ils se trouvent aujourd’hui respectivement à l’Atletico Madrid et au VfL Wolfsburg. En guise de conclusion, on peut parler du cas Alberto Aquilani. Malgré un prêt encourageant à la Juve la saison passée, les dirigeants piémontais n’ont pas pu -ou souhaité- lever son option d’achat. Par conséquent, ce dernier a finalement été prêté (avec option d’achat)… au Milan AC !

La Juventus Turin s’est beaucoup renforcée pendant ce mercato mais force est de constater qu’aucune grande star du football mondial n’a souhaité rejoindre l’escouade d’Antonio Conte. Les Bianconeri doivent évidemment avoir des ambitions mais il serait prématuré de parler du titre de champion d’Italie. Le Milan AC, l’Inter Milan, l’AS Rome, la Lazio Rome Naples voire même l’Udinese sont bien mieux armés que la Vieille Dame pour occuper les premières places du classement. La reconstruction est encore très longue après le scandale des matches truqués, le fameux Calciopoli orchestré en particulier par l’ex-président Luciano Moggi, qui avait meurtri le club il y a maintenant cinq ans…

Voir par ailleurs :

Bilan mercato Serie A (1/5) : Milan AC
Bilan mercato Serie A (2/5) : Inter Milan

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)