Match Juventus – Inter Milan : chaîne TV et compos probables

La Juventus de Turin affronte l’Inter Milan, mercredi, en finale de la Coupe d’Italie. Compos, absents, chaîne de diffusion… Toutes les infos sont ici ! Le contexte du match Juventus – Inter Milan La Juventus, tenante du titre, est opposée à l’Inter Milan, en finale de la Coupe d’Italie. Deux équipes rivales, par ailleurs déjà assurées de se qualifier pour la prochaine édition de la Ligue des Champions. Les Bianconeri sont 4es du classement, tandis que les Nerazzurri sont à la lutte pour le titre avec le Milan AC, sur lequel ils ont 2 points de retard. On peut en tout cas supposer que le rendez-vous a été bien préparé par les deux entraîneurs. Côté turinois, Massimiliano Allegri a serré la vis, ces derniers mois, et les résultats se sont améliorés. Quant aux Intéristes, ils n’ont perdu qu’un match depuis la fin février et restent sur une série de 7 victoires en 8 rencontres. Juventus – Inter Milan, les compos probables Du côté de la Juve, Manuel Locatelli fait son retour, après avoir manqué plusieurs matchs. Weston McKennie est quant à lui forfait. L’Inter Milan peut s’appuyer sur un effectif au complet. Alessandro Bastoni a notamment repris l’entraînement, cette semaine, après un souci au mollet. Voici la composition probable des deux équipes. L’équipe possible de la Juventus : Handanovic – Skriniar, De Vrij, Dimarco – Dumfries, Barella, Brozovic, Calhanoglu, Perisic – Correa, Martinez. L’équipe possible de l’Inter Milan : Perin – De Sciglio, De Ligt, Chiellini, Sandro – Zakaria, Rabiot – Cuadrado, Dybala, Morata – Vlahovic. Juventus –

Aleksander Ceferin, UEFA

UEFA : Ceferin menace la Juventus, le Real Madrid et le Barça

Le boss de l’UEFA, Aleksander Ceferin, a confirmé que des sanctions pourraient toucher trois gros clubs européens toujours favorables à la Super Ligue : la Juventus, le Real Madrid et le FC Barcelone. Dans un entretien à L’Équipe, où il promeut la nouvelle version de la Ligue des Champions, le Slovène a confirmé que les trois cadors pourraient être exclus de la C1 à l’avenir : “Il est possible de punir n’importe quel club. (…) Mais c’est la commission de discipline de l’UEFA, qui est indépendante, qui devra décider.” Le Real Madrid, le Barça et la Juventus souhaiteraient toujours créer une compétition européenne alternative, la Super Ligue, ce qui déplaît à l’UEFA, qui envisage depuis plusieurs mois de sanctionner les clubs concernés, après la création très brève, en avril 2021, de cette concurrente de la Ligue des Champions. Aleksander Ceferin a affirmé que l’UEFA pourrait “agir” sous peu. La nouvelle version de la C1 pourrait cependant calmer les désirs de ces trois clubs majeurs.

Rafael Leao, match Milan AC-Genoa

PSG : Rafael Leao s’éloignerait de l’AC Milan

Alors qu’il discute d’une prolongation de contrat avec son club, le Portugais Rafael Leão serait loin d’un accord avec son club actuel. Ce qui pourrait profiter au PSG, à l’affût dans le dossier. D’après les informations relayées par le journal italien appelé Corriere della Serra, les négociations entre l’attaquant de 22 ans et le leader de la Serie A se tendent. En effet, ces dernières semaines, le club italien avait offert une prolongation de contrat à Rafael Leão, avec un salaire de 4,5 millions d’euros annuels, le triple de ce que l’attaquant touche actuellement, et le clan de l’ancien Lillois avait semblé se satisfaire de cette proposition. Mais dernièrement, son agent, le Portugais Jorge Mendes, aurait demandé une augmentation, en partie parce que le Paris Saint-Germain serait entré dans la danse pour son poulain. Capable d’offrir des salaires énormes à ses recrues, le club de la capitale de la France permettrait à l’agent de Rafael Leão d’être plus exigeant avec l’AC Milan. Une tactique qui pourrait s’avérer payante… pour le PSG. En effet, le club champion de France serait disposé à faire une offre importante au club italien pour l’ailier gauche, de l’ordre de 70 millions d’euros. Soit un peu plus que la valeur marchande du joueur (50 millions), selon le site spécialisé Transfermarkt. Une somme importante, que l’AC Milan serait disposé à accepter si le joueur venait à se brouiller avec ses dirigeants au sujet de sa prolongation. Si l’échéance du contrat de Rafael Leão est lointaine (juin 2024), une proposition d’envergure pourrait ne

José Mourinho, AS Rome, Roma

AS Roma : heureux en Italie, Mourinho ne regrette pas Tottenham

Le coach de l’AS Roma, José Mourinho, a accordé un entretien à Sky Sports. Le Portugais y a évoqué son passage à Tottenham et son aventure actuelle dans la capitale de l’Italie. Le Special One a révélé ne pas avoir de rancœur envers Tottenham ou son président, Daniel Levy, après son éviction en avril 2021, après seulement 17 mois dans le club anglais : “Je suis arrivé à maturité dans ma carrière et aussi dans ma vie, et je n’ai pas de rancune. J’essaie simplement d’accepter les choses comme elles sont. Oui, oui, ça fait mal (d’être limogé). (…) Je n’ai pas de regrets. Je n’ai pas de rancune. Il y a beaucoup de personnes sympathiques à Tottenham et je leur souhaite le meilleur. Même à M. Levy. Mais pour un gars avec ma carrière et mon histoire, je pense que c’est une chose étrange qui est arrivée”. Si l’on excepte ses deux premières expériences d’entraîneur, à Benfica (11 matchs) et Leiria (20 rencontres), c’est la première fois que José Mourinho ne glanait aucun trophée lors de son passage dans un club, en l’occurrence à Tottenham. Mais ce licenciement “étrange” selon José Mourinho lui a permis de revenir en Serie A, ce dont le Portugais de 59 ans se satisfait totalement : “Mais au final, cela m’a ouvert les portes de Rome et je suis très heureux d’être ici. Je suis aimé ici. J’aime les gens d’ici. Je me sens très bien dans cette empathie créée entre les fans et moi-même et les joueurs. Je

Serge Gnabry, match Stuttgart-Bayern Munich

Bayern Munich : cinq cadors intéressés par Gnabry, le favori serait espagnol

Serge Gnabry n’a pour l’instant pas prolongé avec le Bayern Munich. Le Real Madrid, Liverpool, Arsenal, Tottenham et la Juventus surveilleraient la situation du joueur, qui aurait un faible pour le club merengue. D’après les éléments relayés par Fichajes, les discussions entre Serge Gnabry et les dirigeants du Bayern Munich ne progressent pas. L’international allemand pourrait être transféré à l’occasion du mercato estival, si aucune avancée n’a lieu dans les prochaines semaines. Cinq clubs se seraient positionnés, dans l’optique d’une possible transaction. Il s’agirait du Real Madrid, de Liverpool, d’Arsenal, de Tottenham et de la Juventus de Turin. Et le joueur serait séduit à l’idée de rejoindre les rangs madrilènes, ce qui pourrait faciliter le travail de Florentino Perez. Le président du club espagnol aurait même déjà entamé des discussions avec lui. Il y a quelques jours, la presse allemande avait évoqué une rupture entre Serge Gnabry et ses dirigeants. Ces derniers l’auraient jugé trop gourmand, alors qu’il aurait exigé le même salaire que Kingsley Coman pour prolonger.

William Saliba, OM, Marseille

OM : le Milan AC prêt à miser gros sur Saliba ?

Le Milan AC pourrait chiper William Saliba à l’OM, durant le mercato estival. Le club lombard, qui est en passe d’être racheté, disposera de la trésorerie pour convaincre Arsenal de le laisser partir. Et Mikel Arteta ne devrait pas s’opposer à son transfert. D’après les informations relayées par le Daily Mirror, le Milan AC suit de près la situation de William Saliba, dans l’optique du mercato. La formation italienne pourrait faire une offre aux Gunners afin d’obtenir son transfert définitif, après son retour de prêt de Marseille. Les Rossoneri verraient en lui une possibilité pour compenser la blessure de Simon Kjaer et le départ d’Alessio Romagnoli, dont le contrat prendra fin en juin. Les dirigeants lombards penseraient aussi à Sven Botman, que le LOSC devrait laisser partir dans les prochaines semaines. L’histoire de William Saliba est source d’agacement, dans les rangs des fans d’Arsenal. Le natif de Bondy avait été recruté pour 30 millions d’euros, il y a deux ans et demi, mais Mikel Arteta ne lui a pas accordé une chance de porter le maillot de son équipe. Le technicien espagnol dispose d’ailleurs d’une défense qui le satisfait et le consultant Paul Merson était pessimiste sur le fait qu’il lui offre du temps de jeu l’année prochaine, s’il était enfin conservé dans l’effectif. Le joueur a en tout cas été prêté consécutivement à l’ASSE (son club formateur), Nice, puis l’OM. Sa saison à Marseille lui a permis de franchir un palier, sous les ordres de Jorge Sampaoli. Au point qu’il a été convoqué par

Olivier Giroud, Milan AC

Montpellier : Nicollin rêve d’un coup énorme avec Giroud

Laurent Nicollin rêverait de faire revenir Olivier Giroud à Montpellier. Le dossier serait toutefois difficile à mener à terme. Selon les éléments communiqués par l’insider Mohamed Toubache-Ter, le MHSC rêve de faire revenir Olivier Giroud, cet été. Son dossier serait entre les mains des dirigeants : « Le board montpelliérain bosse sur un retour d’Olivier Giroud à Montpellier. Cela paraît compliqué pour cet été (le joueur a l’objectif d’aller en coupe du Monde), mais tout est sur la table pour l’été 2023/ Saison 2023-2024. Dossier compliqué, mais qui est travaillé… Pierre après pierre », a-t-il précisé sur Twitter. Olivier Giroud défend pour l’instant les couleurs du Milan AC, avec qui il est engagé jusqu’en juin 2023. L’attaquant des Bleus a inscrit 12 buts et donné 4 passes décisives en 36 apparitions, toutes compétitions confondues, cette saison.

Giovanni Simeone, Cagliari

Cagliari : pisté par l’OM, Simeone souhaite changer d’air

Giovanni Simeone aurait fait savoir aux dirigeants de Cagliari qu’il souhaitait être transféré, lors du mercato estival. Selon les renseignements obtenus par le Corriere della Sera, Giovanni Simeone n’envisage pas de rester au Hellas Vérone ou de retourner à Cagliari, cet été. L’Argentin voudrait relever un nouveau challenge, dans un club lui permettant de bénéficier d’une plus grande visibilité. Le joueur se serait fixé pour objectif de participer à la Coupe du Monde et devra donc attirer le regard de Lionel Scaloni, ces prochains mois. Le nom de Giovanni Simeone est associé à l’OM depuis l’été dernier. Pablo Longoria verrait en lui un élément susceptible de renforcer le secteur offensif de Jorge Sampaoli.

Mattias Svanberg, Bologne

Naples : de Laurentiis lorgne un international suédois

Le SSC Napoli aurait inscrit le nom de Mattias Svanberg sur ses tablettes, pour le mercato. Selon les renseignements recueillis par La Gazzetta dello Sport, Naples pense à Mattias Svanberg pour renforcer son entrejeu, lors du mercato. Le club du Vésuve pourrait investir 15 millions d’euros pour s’attacher ses services, dans les prochaines semaines. Il ne serait pas le seul sur le coup, puisque Tottenham aurait également un œil sur la situation du joueur de Bologne. Le natif de Malmö avait été recruté pour 4,5 millions d’euros, en 2018, ce qui laisse augurer une belle plus-value. Sous contrat jusqu’en juin 2023, Mattias Svanberg a marqué 3 buts et donné 3 passes décisives en 35 apparitions en Serie A, cette saison.

Xavi, Barça, FC Barcelone

Barça : Xavi regarde partout en Europe pour le mercato

L’entraîneur espagnol Xavi Hernandez veut s’adjoindre de multiples renforts, l’été prochain, alors que le club catalan pointe à la 2e place en Liga, cette saison. Si le FC Barcelone entend être actif dans le sens des départs, il devrait l’être également du côté des arrivées. El Chiringuito de Jugones a fait un récapitulatif de toutes les pistes ouvertes par le club catalan pour cet été. Malgré des difficultés financières, les Blaugrana aimeraient par exemple recruter un gardien pour concurrencer Marc-André Ter Stegen et le jeune Iñaki Peña (23 ans), prêté cette saison à Galatasaray (6 matchs de championnat) et qui sera de retour la saison prochaine. Si l’arrivée du Danois Andres Christensen semble actée, tout comme celle du milieu de l’AC Milan Frank Kessié, Xavi voudrait deux latéraux, à gauche et à droite. Les joueurs de Chelsea, César Azpilicueta et Marcos Alonso, pourraient être les heureux élus. Alejandro Grimaldo (26 ans), de Benfica, et José Gaya (26 ans), de Valence, sont également suivis. Au milieu du terrain, le quotidien AS révèle que l’Espagnol de Naples, Fabian Ruiz, serait pisté par Xavi. L’ancien joueur du Betis Séville et d’Elche, longtemps dans le viseur du Real Madrid, pourrait atterrir au FC Barcelone en cas de vente du Néerlandais Frenkie De Jong. Le milieu de 24 ans, qui déçoit (45 matchs, 4 buts, 5 passes décisives), ne sera pas retenu en cas de bonne offre, alors que son cas est discuté au Bayern Munich, au Paris Saint-Germain et à Manchester United. Fabian Ruiz, 26 ans, auteur d’une saison

Lautaro Martinez, match Inter Milan-Salernitana

Inter Milan : l’été sera chaud pour Lautaro Martinez

Annoncé dans le viseur de plusieurs grands clubs européens, Lautaro Martinez reste pour le moment focalisé sur sa fin de saison avec l’Inter Milan mais son mercato estival s’annonce agité.  Malgré le départ l’été dernier de Romelu Lukaku, avec qui il avait il grosse complicité sur le terrain, le buteur argentin n’a rien perdu de son sens du but lors de l’exercice 2021-22. Auteur de 19 réalisations en Serie A cette saison, Lautaro Martinez occupe le 3e rang du classement des buteurs derrière Ciro Immobile (27 buts avec la Lazio Rome) et Dusan Vlahovic (23 buts avec la Fiorentina et la Juventus Turin). Régulièrement annoncé sur le départ, le buteur de l’Inter Milan devrait à nouveau animé le prochain mercato d’été même s’il reste discret sur le sujet. Mon avenir ? Je ne pense qu’au terrain. Nous avons un objectif en championnat, c’est ce qui importe. Il nous reste deux matchs très importants pour le Scudetto, mais aussi la finale de Coppa Italia qui compte énormément pour moi. Le reste m’importe peu”, a lâché l’attaquant des Nerazzurri lors d’un entretien accordé à Rai Sport. Malgré tout, la presse italienne croit savoir que l’entourage du joueur commence à écouter attentivement les offres des autres grands clubs européens. Approché par le FC Barcelone ces dernières saisons, Lautaro Martinez plairait beaucoup à Joan Laporta mais les finances du club blaugrana ne permettent pas d’envisager un si gros transfert dans l’immédiat. Du côté du club lombard, la situation financière n’est pas non plus au beau fixe. L’été dernier, le champion d’Italie

Angel Di Maria, PSG

PSG : l’avenir de Di Maria se précise

Angel Di Maria devrait rejoindre les rangs de la Juventus de Turin, lors du mercato. Comme annoncé il y a plusieurs jours, Angel Di Maria négocie avec la Juventus de Turin, en vue de la prochaine saison. Les dirigeants turinois seraient disposés à transgresser un certain nombre de règles qu’ils s’étaient fixées pour le recrutement. En particulier sur l’âge et le niveau de rémunération. L’Argentin se verrait ainsi proposer un contrat portant sur deux ans et assorti d’un salaire de 7 millions d’euros. L’optimisme règne sur son dossier, indique Tuttosport. Cette saison, Angel Di Maria a marqué 3 buts et donné 8 passes décisives en 29 apparitions. Son contrat avec le PSG se termine en juin.

Romelu Lukaku, Chelsea

Chelsea : trois clubs intéressés par Lukaku

Romelu Lukaku dispose de trois prétendants, pour le mercato estival. L’Inter Milan, le Barça et le Bayern Munich tenteraient de le recruter. Selon les informations rapportées par Fichajes, Romelu Lukaku devrait bien changer d’air, lors du prochain marché des transferts. Trois clubs travailleraient à son recrutement : l’Inter Milan, le Bayern Munich et le FC Barcelone. Le club lombard tente de le récupérer, après l’avoir perdu l’été dernier. Le Bayern Munich verrait en lui un possible successeur à Robert Lewandowski. Enfin, le Barça considèrerait son dossier comme une alternative à l’échec de celui de… Robert Lewandowski. En froid avec Thomas Tuchel, Romelu Lukaku a inscrit 14 buts en 41 apparitions, toutes compétitions confondues, cette saison. Les Blues devraient lui accorder un bon de sortie pour un montant d’environ 75 millions d’euros.

Mourinho Guardiola

Roma : Guardiola s’en prend gratuitement à Mourinho !

Voilà une petite pique digne des plus belles années de leur rivalité ! Pour défendre sa saison à la tête de Manchester City, Pep Guardiola n’a pas hésité à tacler l’AS Rome de José Mourinho. Tout est parti samedi d’une question d’un journaliste en conférence de presse qui a mis en exergue les centaines de millions d’euros dépensés par les Skyblues chaque année durant le mercato, par rapport à leurs échecs répétés en Ligue des Champions, où le Real Madrid les a éliminés mercredi en demi-finale (4-3, 1-3 ap). Le technicien catalan a invité son interlocuteur à relativiser en regardant ailleurs. «Pour moi, ce n’est pas une question d’argent et les supporters ne le comprennent pas. La Roma a également dépensé beaucoup d’argent mais elle n’est pas en Ligue des Champions», a ainsi asséné l’Espagnol. Un exemple il faut le dire très étonnant alors que le technicien aurait pu citer davantage le Paris Saint-Germain ou Manchester United, des équipes plus proches de sa catégorie et qui se trouvent également en échec. 6e de Serie A avec 10 points de retard sur la Juventus Turin, 4e, la Roma a effectivement fait une croix sur la prochaine Ligue des Champions, mais les Giallorossi viennent de sauver leur saison en se qualifiant jeudi pour la finale de la Ligue Europa Conférence, où ils défieront le Feyenoord Rotterdam le 25 mai. Si le timing est mal choisi, le tacle de Guardiola a tout de même du sens puisque la Roma a dépensé, d’après le site spécialisé Transfermarkt, 127 millions

Giovanni Di Lorenzo, Naples

L’Atlético Madrid toujours dans le coup pour un latéral italien de Naples

Giovanni Di Lorenzo figurerait toujours sur les tablettes de l’Atlético Madrid, en vue du mercato estival. Les Colchoneros avaient déjà fait une proposition  pour recruter le Napolitain, en janvier. En difficulté, cette fin de saison, l’Atlético Madrid espère améliorer son effectif, durant le mercato. Dans cette optique, Diego Simeone et ses dirigeants ciblent toujours Giovanni Di Lorenzo, affirme le journal Il Mattino. L’Italien constituerait la priorité des Madrilènes pour compenser le départ de Kieran Trippier à Newcastle United. Ils avaient d’ailleurs déjà transmis une offre de 14 millions d’euros pour le faire signer, lors du mercato hivernal. Sime Vrsaljko et Daniel Wass, qui évoluent au même poste, n’auraient eux pas la confiance de l’entraîneur argentin. Giovanni Di Lorenzo jouit d’une très bonne réputation, en Italie. Cette saison, le latéral droit a inscrit 1 but et délivré 6 passes décisives en 41 apparitions, toutes compétitions confondues. Son contrat court jusqu’en juin 2026, mais les dirigeants de Naples pourraient lui accorder un bon de sortie, si une nouvelle offre est transmise cet été. Aurelio de Laurentiis, le président du SSC, souhaiterait en effet se séparer de plusieurs cadres pour remodeler son groupe en profondeur, ces prochains mois. Âgé de 28 ans, Giovanni Di Lorenzo défend les couleurs de Naples depuis l’été 2019. Le club du Vésuve avait alors déboursé 8 millions d’euros pour le faire signer. Le natif de Castelnuovo di Garfagnana a explosé sur le tard et ne totalise que 138 matchs de Serie A : il a longtemps évolué dans les divisions inférieures. Le joueur

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)