PSG : polémique sur la danse de Vinicius, Neymar met de l’huile sur le feu !

La star du PSG, Neymar, n'a pas du tout apprécié les propos du milieu de terrain de l'Atlético Madrid Koke. Ce dernier n'a pas hésité à lancer un avertissement à Vinicius Junior avant le derby toujours très attendu entre le Real Madrid et l'Atlético Madrid. 
Le milieu de terrain des Colchoneros, Koke, a lancé le bouillant derby de Madrid en prévenant Vinicius Junior que son équipe et les fans de l'Atlético ne toléreraient pas la moindre provocation. Le buteur madrilène a pour habitude d'effectuer quelques pas de danse après un but, ce qui ne semble pas du goût du joueur espagnol. “Il y aura des problèmes s’il célèbre comme ça au Wanda, c’est certain et c’est normal”, a-t-il affirmé devant les médias à 48 heures du choc entre l'Atlético Madrid et le Real Madrid dans le cadre de la 6e journée de Liga.

Neymar s'en mêle !

Neymar, toujours très attentif aux polémiques concernant ses compatriotes, a pris la défense de l'attaquant du Real Madrid. La star du Paris Saint-Germain a encouragé son compatriote à rester lui-même et à ne pas écouter ce genre de provocations. “Dribble, danse, soi toi-même ! Heureux comme tu es. Prochain but on danse mon garçon !” a écrit le joueur du PSG sur Twitter.

La réaction de Vinicius

Boosté par les encouragements de Neymar, Vinicius a répondu à sa manière à cet avertissement du milieu de terrain de l'Atlético Madrid. “Toujours”, a écrit le Brésilien en réponse au commentaire de la star du PSG en ajoutant une photo d'eux en compagnie de Lucas Paqueta en train de danser lors d'un match de la Seleçao. L'attaquant du FC Barcelone, Raphinha, a lui aussi encouragé son compatriote à célébrer un éventuel but comme il le souhaite. “Je veux voir de la danse. Je veux voir de la joie”, a publié l'ailier blaugrana. Pour rappel, Neymar avait poussé un gros coup de gueule quelques heures cette semaine après avoir reçu un carton jaune pour une célébration jugée provocante par l'arbitre de la rencontre de Ligue des champions sur la pelouse du Maccabi Haïfa (1-3).

Neymar, Vinicius, Brésil