PSG : l’anecdote savoureuse sur la terrible Remontada !

Lors d'un entretien accordé à Canal+, l'ancien arbitre Tony Chapron a fait une révélation au sujet d'une discussion avec Unai Emery à propos de la célèbre Remontada de mars 2017.
Au cours de cette interview, Tony Chapron a expliqué la teneur d'un échange survenu juste après la pire désillusion de l'histoire du club parisien. L'ancien arbitre français avait arbitré la rencontre entre le PSG et le FC Lorient juste après cette humiliation historique sur la pelouse du FC Barcelone en Ligue des Champions (6-1). Interpellé après le match, Chapron avait alors menti à Unai Emery pour éviter de critiquer Deniz Aytekin et ses assistants, auteurs ce soir-là de plusieurs erreurs manifestes lors du naufrage parisien en Catalogne.
“A la fin du match, Unai Emery frappe à la porte de mon vestiaire. Je pensais qu'il était venu contester une décision que j'avais prise qui n'était pas très judicieuse. Lui il rentre et ne me parle pas du tout du match contre Lorient. Il me dit : ‘Monsieur Chapron, j'ai une question à vous poster sur le match à Barcelone. Est-ce que vous l'avez vu, est-ce que vous comprenez les décisions de l'arbitre?'”, a-t-il raconté au micro de Canal+.

Une solidarité assumée mais…

L'ancien arbitre français avait alors fait croire au technicien espagnol qu'il n'avait pas vu cette rencontre dingue disputée au Camp Nou alors que le PSG avait gagné le match aller de ce 8e de finale de C1 sur un score sans appel (4-0). “Quand on est arbitre, on est un peu solidaire. En tout cas, on fait corps. J'ai menti à Emery et je lui ai répondu : ‘Non je n'ai pas vu le match,'” a-t-il poursuivi. Si la VAR avait existé à l'époque, le Paris Saint-Germain n'aurait sans doute pas vécu cette terrible Remontada. Mais ce jour-là, toutes les planètes étaient alignées pour le club blaugrana…

Unai Emery, Villarreal

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement