Coupe du monde 2022 : Otamendi justifie son gros chambrage envers les Néerlandais

Nicolas Otamendi, ainsi que plusieurs jours argentins, ont fait polémique, après la fin du match entre l'Argentine et les Pays-Bas (2-2, 4-3 aux t. a. b.), en quarts de finale de la Coupe du monde 2022.

Nicolas Otamendi Argentine

Juste après le penalty de Lautaro Martinez donnant la victoire à l'Argentine, Nicolas Otamendi a célébré en narguant ses adversaires, comme quelques coéquipiers, dont Leandro Paredes. Interrogé par la presse, le défenseur central de Benfica a justifié son attitude : “J'ai célébré en face parce qu'il y avait un joueur des Pays-Bas qui, à chaque penalty que nous avions, venait dire des choses à l'un de nos joueurs. La photo a été prise hors de son contexte, et nous avons célébré en conséquence.” Le Néerlandais en question serait Denzel Dumfries, expulsé par l'arbitre du match après le coup de sifflet final et une énième échauffourée.

Lionel Messi, lui, a critiqué devant les micros l'entraîneur des Pays-Bas, Louis van Gaal.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement