Mercato - PSG : les deux destinations possibles pour Sergio Ramos

En fin de contrat en juin 2023, Sergio Ramos a de fortes chances de quitter le PSG, au terme de la saison. Le défenseur espagnol disposerait de deux opportunités pour son avenir : l’Arabie saoudite et la MLS.

Sergio Ramos, Marquinhos, Neymar, PSG

Arrivé lors de l’été 2021, Sergio Ramos a connu une première année très délicate sous la tunique du PSG. Le défenseur de 36 ans parait avoir retrouvé son meilleur niveau, cette saison. Le joueur a participé à 21 rencontres, dont 20 en tant que titulaire. Il a également inscrit 1 but et délivré 1 passe décisive. Son influence sur le groupe parisien semble de plus en plus importante. L’Espagnol serait notamment intervenu dans la résolution de conflits, comme celui qui a opposé Neymar à Kylian Mbappé, en début de saison.

Des courtisans en MLS et en Arabie saoudite

Le natif de Camas (Andalousie) pourrait toutefois ne pas rester longtemps dans la capitale française. Le joueur ne dispose plus que d’un an de contrat et sa prolongation ne parait pas dans les tuyaux. Dans son édition du jour, Marca affirme que l’Espagnol possède deux solutions pour son avenir. Sa première piste mène à la MLS, où des clubs suivent sa situation depuis plusieurs mois. La seconde serait liée à un club saoudien qui fait beaucoup parler de lui ces temps-ci, Al Nassr.

Selon le média espagnol, la formation coachée par Rudi Garcia rêve de réunir Sergio Ramos et Cristiano Ronaldo. Et ce bien que son président ait refroidi la piste du second. L’opération devrait être compliquée pour les Saoudiens dans la mesure où l’Espagnol souhaite continuer à jouer au plus haut niveau. Et c’est d’ailleurs aussi le cas de CR7, dont l’agent n’a peut-être pas tout à fait abdiqué dans sa quête d’un nouveau club en Europe.

Un joueur bien intégré dans le vestiaire du PSG

En attendant, Sergio Ramos parait être bien intégré dans l’effectif de Christophe Galtier. Le quotidien précise que le joueur s’entend particulièrement bien avec Kylian Mbappé et Achraf Hakimi. Il devrait se montrer sensible à l’idée d’une prolongation, si ses dirigeants se décident à la lui proposer.

S’il n’a pas participé à la Coupe du monde, l’Andalous dispose d’une belle expérience à apporter au vestiaire parisien. Depuis ses débuts, il ne totalise pas moins de 750 matchs en club (pour 107 buts, 46 passes décisives, 236 cartons jaunes et 28 expulsions). Le joueur compte également 180 sélections avec la Roja. Et son palmarès figure parmi les plus impressionnants : le défenseur a notamment remporté une Coupe du monde, deux Euros et quatre Ligues des Champions.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement