“Je me serais fait tabasser…”, Neymar rajoute de l’huile sur le feu après Brésil-Argentine

Dans une rencontre particulièrement tendue en tribunes, l'Argentine s'est imposée au Maracana face au Brésil dans la nuit de mardi à mercredi (0-1). Neymar, devant sa télévision, a réagi au climat bouillant de ce duel.

Le coup d'envoi du choc entre les deux ennemis d'Amérique du Sud a du être décalé de près d'une demi-heure en raison des affrontements entre fans Brésiliens et Argentins dans l'enceinte du Maracana. La police locale n'a pas hésité à faire usage de la violence, notamment sur les supporters de l'Albiceleste.

Un comportement dénoncé par Lionel Messi après la rencontre : “Nous avons vu comment ils frappaient les gens, comme cela s’est produit lors de la finale de la Copa Libertadores, réprimant à nouveau les gens avec les bâtons. Il y avait des joueurs qui avaient de la famille. Vous pensez à la famille, vous ne savez pas vraiment ce qui se passe et vous êtes plus concentré sur cela que sur le fait de jouer à un match. À ce moment-là, c’est secondaire. Nous avons vu comment les gens ont été battus, un malheur aurait pu arriver. Quand tout s’est calmé, nous avons décidé d’aller à l’intérieur, de demander comment allaient les parents, d’en savoir un peu plus sur tout. Puis nous sommes sortis.

“Semez la confusion !”

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Neymar n'a pas vraiment essayé de calmer les choses sur ses réseaux sociaux, incitant ses partenaires à “semez le chaos” : “Je me serais fait tabasser dans ce match, mais cela aurait semé le chaos… Cela aurait fait un sacré désastre, lance l'ancien attaquant du Paris Saint-Germain. C'est fou ! C’est Brésil-Argentine. Semez la confusion, on joue à la maison! Allons-y, allons-y! Quelqu'un doit faire quelque chose juste pour chauffer l'ambiance.

Des conseils qui n'ont visiblement pas porté leurs fruits puisque la Seleçao s'est inclinée sur un but de Nicolas Otamendi peu après l'heure de jeu. Après six journées, le Brésil pointe à la sixième place (sur 10) des éliminatoires de la Coupe du monde 2026 avec 7 points. De son côté, l'Argentine reste en tête avec 15 unités.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store