PSG : “on dirait un…”, Riolo épingle Mbappé après sa sortie !

Après son annonce, Kylian Mbappé occupe sans surprise l'espace médiatique ce vendredi soir. Daniel Riolo, de son côté, n'a visiblement que très peu goûté aux déclarations du Bondynois, comme il l'a expliqué sur les ondes de RMC.

Quatre rencontres. Après sept années passées au Paris Saint-Germain, Kylian Mbappé a décidé de mettre les voiles pour un “nouveau challenge” sans doute au Real Madrid. Mais avant de rejoindre très certainement la Liga, l'attaquant de 25 ans va encore disputer quatre rencontres sous la tunique francilienne, dont la finale de la Coupe de France en guise d'adieu. “Je ne pensais pas que ça serait aussi dur d'annoncer ça, de quitter mon pays, la France, la Ligue 1, un championnat que j'ai toujours connu“, a-t-il notamment reconnu.

Sa sortie a évidemment engendré un flot de réactions dans la sphère footballistique.  Daniel Riolo a notamment regretté le manque d'émotion dans cette vidéo de quatre minutes publiée sur ses réseaux sociaux.

“Pourquoi être aussi peu sincère ?”

J’ai l’impression que Mbappé veut incarner tout ce qu’il y a de nouveau dans notre société, dans notre football. Moi je n’y arrive pas, je ne comprends pas, a lâché l'éditorialiste sur RMC. Faire ça sur ses réseaux sociaux pour tout contrôler, mot pour mot, à la virgule près… Genre premier de la classe. Chaque mot est pesé. Quand il est interviewé, en impro, il se débrouille très bien. C’est un garçon intelligent qui s’exprime bien. Pourquoi faire aussi compliqué, être aussi peu sincère finalement en préparant tout ? On dirait un homme politique. Ça m’a déplu… la forme. Tout est calculé, ça manque de sincérité. Donne une belle interview dans un média, échange ! Là il n'y a pas d'échange.

Une facette que le joueur lui-même a reconnu au moment de son annonce. “Je sais que je ne suis pas le joueur le plus démonstratifa-t-il expliqué.

Mathieu Dumas
Arrivé dans le métier sur un coup de tête à la Peter Crouch, j'ai fait mes gammes chez la Fédération Française de la Lose (FFL) avant d'explorer, par la suite, un monde autre que celui de la défaite. Au fil des expériences, j'ai pris de la bouteille comme Sidney Govou, en gardant toujours la même passion. Mon mantra : produire des analyses au moins aussi bonnes que Jean-Marc Ferreri.