Mercato - Nice : le départ de Galtier se précise, Favre en pole pour le remplacer

Comme le PSG, l’OGC Nice peine pour l’instant à se projeter sur la prochaine saison. Les tensions entre Christophe Galtier et ses dirigeants semblent trop importantes pour qu’il puisse être maintenu. Lucien Favre resterait favori pour lui succéder.

Nice-Matin fait le point sur la situation du club azuréen. Le flou règne en vue du mercato et de la prochaine saison. Le quotidien confirme en effet que le torchon brûle entre Christophe Galtier et ses responsables. La confiance serait brisée avec Julien Fournier, le directeur exécutif de l’OGCN. Le média indique que les deux hommes ne se sont plus parlé depuis plusieurs semaines, ce qui peut expliquer la sortie sulfureuse du dirigeant dans L’Équipe.

Christophe Galtier poussé vers le PSG

Le maintien de l’entraîneur paraît dès lors impossible et l’intérêt du PSG tombe à point. Ce qui ne veut pas dire que les Aiglons feront des cadeaux aux Parisiens : l’indemnité réclamée pour son départ serait de l’ordre de 5 millions d’euros. Ce qui représente un montant important si on l’ajoute à celle liée au départ de Mauricio Pochettino. L’Argentin devrait percevoir 15 millions d’euros pour la rupture de son contrat.

Lucien Favre grand favori pour le remplacer

Malgré l’audit actuellement mené au sein du club, INEOS n’a pour l’instant pas pris parti. Nice-Matin croit néanmoins savoir que Lucien Favre reste le favori pour succéder au natif de Marseille. Le technicien suisse connait bien la maison, où il a déjà exercé entre 2016 et 2018, pour un total de 43 succès, 23 matchs nuls et 33 défaites. La piste Vincent Kompany a été abandonnée, puisque le Belge a rejoint le banc de Burnley.

Côté mercato, les dirigeants niçois chercheraient un remplaçant à Kasper Dolberg, dont le départ est programmé. Les Aiglons envisageraient la venue d’un attaquant de renom. Aucune décision n’aurait par ailleurs été prise concernant l’option d’achat de Justin Kluivert.

Jordan Belly
Je rédige des articles sur le foot depuis 2003, sport que je suis assidûment depuis la fin des années 80. Plus largement, je travaille sur des projets de contenu SEO ou d’ouvrages dans le domaine de l’édition.