Mercato - Passe d’armes autour d’une cible d’Arsenal et Chelsea

Malgré un recrutement monstrueux, Chelsea visait un autre milieu de terrain, cet hiver, tout comme Arsenal, club cela dit plus discret en janvier 2023, et à un degré moindre Liverpool.

Graham Potter, Chelsea

Malgré l'intention de faire des offres très élevées à Brighton, de la part d'Arsenal notamment, Moises Caicedo n'a pas quitté la formation britannique, actuellement 6e de Premier League. L'Équatorien de 21 ans avait même publié un message explicite sur les réseaux sociaux, dans le but de partir de Brighton, lors du dernier mercato hivernal.

L'entraîneur du club, l'Italien Roberto De Zerbi, s'est dit pour sa part “heureux” du faux départ de son joueur : “Tout le monde dans le club l'aime et je veux que les fans me suivent, soutenons (Moises) Caicedo. Je ne sais pas s'il a fait une erreur ou non, mais le marché des transferts est fermé et les fans doivent me suivre car j'en prends la responsabilité et si je dis quelque chose d'aussi clair à propos de Moises, ils doivent me croire. (…) Je ne connais pas la situation à l'avenir, mais c'est un bon gars et je veux le défendre maintenant, parce que je crois en lui”

L'agent de Caicedo charge le club

Si Roberto De Zerbi a donc joué l'apaisement, c'est moins le cas de Manuel Sierra. Ce dernier est l'agent de Moises Caicedo, et il a été interrogé par Marca90 : “Les offres ont été reçues, on a étudié ce qu'il y avait sur la table et Moises (Caicedo) a dit qu'il voulait partir, que c'était le rêve de toute sa vie, et que l'opportunité ne se représenterait peut-être plus. On a même rédigé un post Instagram dans lequel il exprimait son souhait de partir et sa gratitude envers le club, car il lui a donné la chance de réaliser son rêve de jouer en Premier League. On ne sait pas ce qui peut arriver demain, Moises peut se blesser et voir tout s'arrêter…”

Selon l'agent du milieu de terrain, Brighton aurait dû choisir la sécurité et vendre Moises Caicedo à un prix très élevé, alors que l'international aux 28 sélections a été recruté pour 5 millions d'euros en 2020.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement