AS Roma : Mourinho va au clash avec l’enfant terrible du foot italien

Le coach de l'AS Roma, José Mourinho, a été attaqué par un ancien joueur, Antonio Cassano.

Invité à réagir à la rumeur liant José Mourinho au Real Madrid, alors que Carlo Ancelotti pourrait partir en Angleterre ou au Brésil, l'enfant terrible du football italien a indiqué que le Portugais de 60 ans était un entraîneur “pas au niveau” pour le géant espagnol : “Mourinho, c'est du cinéma. Je ne sais pas comment il obtient des résultats. Il a été un grand entraîneur et un grand communicant, mais aujourd'hui, pour moi, il n'est pas au niveau pour entraîneur le Real Madrid ou Saint-Martin.” Selon Antonio Cassano, José Mourinho “s'en fout du football”, “n'aime pas travailler” et “ne sait pas communiquer et parler”.

Attaqué, Mourinho réplique

Naturellement, José Mourinho a répondu à la sortie très offensive d'Antonio Cassano. Le Portugais, adepte des petites phrases piquantes depuis le début de sa carrière, a sorti l'artillerie lourde concernant l'ancien attaquant italien, en taclant son parcours dans ses divers clubs : “Chacun est libre d'avoir ses préférences ou même de critiquer. Mais quand il s'agit des autres, comme Antonio Cassano, les choses sont différentes. Il s'amuse et les autres travaillent sérieusement. (Antonio) Cassano a joué pour la Roma, l'Inter et le Real Madrid. À Madrid, on se souvient de lui pour son manteau, avec la Roma, il a remporté une Supercoupe sans jouer et avec l'Inter, il n'a même pas remporté la Coupe de Lombardie.”

Concernant Madrid et Antonio Cassano, le Special One fait référence à la veste portée par l'Italien lors de sa conférence de presse de présentation, qui avait marqué les esprits. Malgré les critiques de l'ancien joueur de l'AC Milan et de l'Inter, le Real Madrid ne serait pas le seul club à s'intéresser à José Mouriho pour la saison prochaine. Le Portugais, qui a refusé de prendre en main la sélection nationale de son pays après la Coupe du monde 2022, a également reçu un pont d'or d'un club exotique.

En froid avec l'AS Roma, le coach pourrait se laisser convaincre.

Maxime Brun
Rédacteur cinéphile et fan de l'OM, j'aime les numéros 10 et les jolies passes.