OL : Textor bien moins riche qu’annoncé ?

La fortune de John Textor serait très éloignée des trois milliards de dollars qui ont parfois été annoncés. Le futur propriétaire américain de l’OL possèderait plutôt 250 millions de dollars. D’où la nécessité de s’entourer d’investisseurs aux reins plus solides.

John Textor, Lyon

Dans son édition du jour, L’Équipe dresse un portrait pas trop flatteur de John Textor, le futur propriétaire de l’OL. Le quotidien évoque notamment son parcours et souligne le fait que l’homme d'affaires de 56 ans n’a pas « toujours brillé par ses choix de gestion aux États-Unis ». Le natif de Kirksville a connu un échec avec JesterDigital, puis un autre avec Digital Domain. Il a en revanche touché le jackpot (environ 200 millions de dollars) avec Evolution AI et Pulse Evolution.

Une fortune de l’ordre de 250 millions de dollars

La fortune de John Textor serait en tout cas très inférieure à certains montants relayés par la presse. Le journaliste Andrew Abramson fait remarquer qu’elle est très difficile à estimer : « Il est quasiment impossible d’évaluer la fortune de Textor, car son argent est dispatché à travers de nombreuses sociétés qui en détiennent d’autres et ainsi de suite. » Un banquier d’affaires se risque à un montant : « Si vous mettez bout à bout son patrimoine, ses entreprises actuelles et déduisez ses dettes, sa fortune est bien inférieure à trois milliards. On est plus autour des 250 millions. »

Voilà qui explique pourquoi John Textor a sollicité l’aide de Jamie Salter et William Foley pour racheter les parts de l’OL. Le second, âgé de 77 ans, constitue son principal créancier pour l’acquisition du club lyonnais. Eagle Football Holdings, société qui a injecté des fonds dans la formation rhodanienne, aurait contracté un prêt de 523 millions d’euros auprès de Cannae Holdings, la société d’investissement de William Foley. Rien d'inquiétant, affirme le journal : Jean-Michel Aulas serait informé de ces éléments et la dette serait « convertible en parts dans la société Eagle Football Holdings ».

Cela n’empêchera pas l’OL de recruter, cet été. Mais la probabilité de voir John Textor réinvestir lors des prochains mercatos paraît assez réduite.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)